En raison du puissant tremblement de terre qui s’est produit en 2011 au Japon, la Terre a commencé à tourner 1,8 microsecondes plus vite. Donc, si parfois tu as l’impression que le temps passe vraiment trop vite, tu sais qui en est responsable. Sérieusement, le Japon est tellement unique que non seulement il a la capacité de faire tourner la Terre plus rapidement, mais qu’il a carrément créé un univers parallèle. Et nous avons trouvé 16 preuves à cela.

1. Les Japonais font des demandes en mariage comme s’ils embauchaient un cuisinier

Les Japonais sont vraiment modestes et timides, c’est pourquoi une demande en mariage traditionnelle se fait souvent de manière indirecte. Par exemple, un homme pourrait demander à sa petite amie : “Tu me cuisinerais de la soupe tous les jours ?” Il pourrait tout aussi bien demander si sa bien-aimée est prête à laver ses vêtements et à être enterrée dans une tombe à côté de lui (avec cette dernière option, l’homme veut vérifier si l’amour de la jeune femme est tellement fort qu’il pourrait durer plus longtemps encore que leur vie commune).

Cette tradition se démode toutefois peu à peu. Seuls les Japonais très timides utilisent encore cette façon si peu romantique d’exprimer leurs sentiments. Les femmes japonaises, en revanche, attendent de leurs amants étrangers qu’ils expriment ouvertement leurs sentiments et leurs désirs. Ceci dit, la demande en mariage n’est pas vraiment officielle tant que le jeune homme n’a pas demandé la main de sa bien-aimée à ses parents et qu’il ait eu leur approbation. Les Japonais sont restés assez conservateurs à ce sujet.

2. Certains Japonais vivent durant des années dans des cybercafés

Au Japon, tout le monde n’a pas assez d’argent pour louer un appartement ou même une chambre dans un hôtel capsule. Alors certains d’entre eux passent des années dans des cybercafés, où l’espace est si petit qu’il n’est même pas possible de s’allonger de tout son long.

Outre l’accès à Internet, les cybercafés fournissent également à leurs visiteurs des douches et des boissons non alcoolisées gratuites. Le prix moyen d’un séjour dans ces lieux est plus bas (12-22$ par jour) que dans les hôtels capsules (18-36$ par jour), ce qui explique la popularité de ces “refuges” auprès des personnes à bas salaires.

3. Le chef de gare peut être un chat ou un chien

Tu te souviens de la légende de l’empereur romain Caligula, qui avait nommé son cheval sénateur ? Les Japonais ne sont pas fous du tout, mais à la gare de Kishi, dans la préfecture de Wakayama, un chat occupe également une position importante.

Le premier patron du ronronnement a été Tama. Le chat recevait la visite des passagers et un salaire sous forme de nourriture. En tant que célébrité locale, il est même passé dans un documentaire. Après la mort de Tama, des milliers de personnes sont venues lui rendre hommage, et elle a également été immortalisée dans un temple shinto voisin comme la déesse de l’endroit.

En 2015, la place a été prise par son successeur : le chat Nitama.

Un chien travaille dans une gare de la ville de Ajigasawa. Wasao (connu sous le nom de busa kawaii, ce qui signifie en japonais “moche mais mignon quand même”) occupe le poste de chef de gare depuis 2011. Un film a également été tourné sur Wasao, comme Tama, et les Japonais l’adorent.

Grâce à ces animaux, la fréquentation touristique de ces lieux a considérablement augmenté dans ces deux villes : chaque année, 120 000 personnes viennent voir le chat et le chien.

4. Des poissons nagent dans les canalisations

L’eau des canalisations des rues japonaises est vraiment propre ; les gens n’y jettent pas de déchets et les eaux usées ne s’y mélangent pas non plus. Sa qualité est encore meilleure que celle de l’eau du robinet et les poissons y nagent librement. L’eau souterraine qui est acheminée vers ces canaux pourrait être utilisée pour faire des glaçons et rafraichir nos boissons ou aussi comme eau de cuisson. Ce système est appelé kabata. Dans la préfecture de Shiga, les canaux sont construits à différentes hauteurs — les canaux inférieurs sont utilisés pour laver la vaisselle et c’est là que les poissons se nourrissent des restes de nouritures. Si vous laissez une assiette sale dans l’eau pendant 3 heures, vous n’aurez même pas à la laver — les carpes s’en seront chargées.

Ces canaux sont une attraction au Japon. Les circuits touristiques payants rapportent suffisamment d’argent pour la réparation et le nettoyage des canaux.

5. Les écolières portent des mini-jupes aves des chaussettes hautes, y compris en hiver

Tout au long de l’année, les élèves portent des minijupes plissées avec des chaussettes blanches, bleues foncées ou noires au genou. Dans les dessins animés, les filles portent des jupes très courtes, mais la plupart des écoles préfèrent que les jupes soient à hauteur des genoux.

Certaines fashionistas aiment porter des grosses chaussettes lâches avec des minijupes pour faire paraître leurs chevilles plus larges et enfreignent souvent les règles en raccourcissant elles-mêmes leurs jupes.

La plupart des élèves portent des shorts ou des pantacourts sous leurs jupes. De nombreuses écoles japonaises ont des vestiaires communs pour les élèves des deux sexes. C’est pourquoi les filles mettent leur uniforme de sport à l’avance, juste sous leur uniforme scolaire.

6. Il existe des cafés où l’on peut passer du temps avec des chouettes

Beaucoup de gens connaissent déjà les cafés où l’on peut passer du temps avec les chats. Mais, que font ceux qui n’aiment pas les chats ? Alors, il reste les cafés de chèvres, ou de lapins, ou mieux, un café avec des chouettes !

Il y a beaucoup de différents types de cafés pour animaux au Japon. L’un d’eux est un café de chouettes appelé Fukuro no Mise, à Tokyo. L’endroit est si populaire que les gens font la queue pendant des heures avant son ouverture. D’ailleurs, ce n’est pas un café ordinaire : il n’y a pas de nourriture, juste des boissons. Et parler à un oiseau vous coûtera tout de même 17 $ !

Il y a des règles très strictes concernant la communication avec les hiboux : on ne peut toucher que leur dos ou leur tête et tous les visiteurs reçoivent des instructions pour savoir comment se comporter avec les oiseaux.

7. Des milliers d’hommes participent au festival Hadaka Matsuri nus ou à moitié nus

Le Hadaka Matsuri est un festival annuel auquel participent plus de 9 000 hommes. Ils y portent un minimum de vêtements : juste un pagne japonais traditionnel, le fundoshi. Ils peuvent aussi porter un kimono ou même, être complètement nus dans certains cas.

Le festival a de profondes racines religieuses. On pense que la nudité des hommes absorbe les forces du mal et le malheur. Après avoir nagé dans l’eau glacée, les hommes essaient d’attraper des amulettes faites de branches de saule qu’un prêtre shintoïste lance dans la foule. On croit qu’ils portent chance. Le festival se déroule rarement sans des nez cassés ou des parties du corps meurtries.

8. Sur “Fukushima-1” même les robots meurent

En 2011, un tremblement de terre désastreux a provoqué un tsunami de 10 mètres de haut qui a causé un horrible accident à la centrale nucléaire de Fukushima. Le niveau de contamination radioactive était si élevé qu’il était impossible d’entrer dans la centrale et d’enlever les restes des barres de combustible en fusion. Cinq robots y ont été envoyés mais ils ne sont jamais revenus. Dès qu’ils ont atteint le réacteur nucléaire, leurs circuits ont lâché.

9. Au Japon, les chats noirs sont signes de bonne chance

Il n’y a que les Français pour changer de trottoir parce qu’ils ont croisé un chat noir. Au Japon, au contraire, les gens pensent que cet animal apporte la bonne chance et le bonheur. Le mieux, c’est d’en avoir un lorsque l’on est une femme célibataire : de cette manière, elle devrait, croit-on, avoir plein de prétendants.

10. Il y a des inscriptions en braille sur les canettes de bière

Le gouvernement japonais accorde une attention particulière à la situation des aveugles et des malvoyants. Certaines villes ont des lignes tactiles jaunes qui les aident à naviguer et qui mènent aux guichets ou aux entrées. Les bouteilles de bière portent même des inscriptions en braille. Cependant, ces éditions spéciales ne seront pas utiles pour les étrangers aveugles parce qu’ils sont écrits en braille japonais.

11. Il y a une entreprise japonaise qui existe depuis 14 siècles

Selon une enquête de 2009, il y a plus de 21 000 entreprises de plus de 200 ans au Japon. La plus ancienne entreprise au monde, vieille de plus de 14 siècles, est Kongo Gumi. Cette entreprise de construction a été fondée en 578 et s’est spécialisée dans l’érection de temples bouddhistes. Elle a construit de nombreux bâtiments célèbres, dont le château d’Osaka.

L’entreprise a survécu à plusieurs guerres et périodes difficiles, mais a toujours continué son activité. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s’est tournée vers la construction de cercueils. Après la guerre, elle est revenue à son service principal et a commencé à se spécialiser dans les constructions en béton résistantes aux tremblements de terre au lieu des constructions en bois.

Ce n’est qu’en 2006, à la suite d’une faillite, que l’entreprise a été rachetée par une autre.

12. Jusqu’à il y a 3 ans, les discothèques fermaient à minuit

En 1948, le Japon a adopté une loi interdisant de danser après minuit dans les boîtes de nuit, les bars et autres lieux publics. Dans les années d’après-guerre, les boîtes de nuit étaient des lieux de divertissement pour adultes. La situation a changé depuis longtemps, mais la restriction est demeurée. En 2015, la loi a été révisée et les boîtes de nuit et les bars avec un éclairage approprié peuvent désormais être ouverts toute la nuit.

13. Il existe des programmes télé dans lesquels les gens mordent des choses

La télévision japonaise a beaucoup d’émissions de télé vraiment bizarres. Dans celle-là, les participants doivent mordre divers objets inanimés pour déterminer s’ils sont faits en chocolatou non. Les créations sont très semblables à des meubles, des accessoires ou des chaussures, et il est très difficile de dire s’ils sont réels ou non.

14. Les Japonais se rasent la tête pour exprimer leurs remords

La pop star Minami Minegishi, avant de se raser la tête

Traditionnellement, certains hommes japonais se rasent la tête pour reconnaître leur culpabilité. Les gens ordinaires, les politiciens et les stars peuvent faire de même. Parfois, les femmes se coupent même les cheveux comme un acte de contrition.

En 2013, la pop star Minami Minegishi, membre du groupe АКВ, s’est coupé les cheveux pour s’excuser d’avoir passé la nuit avec son petit ami. Le contrat qu’elle avait signé avec АКВ stipulait que tous les participants ne devaient pas avoir de rendez-vous galants ou gâcher de quelque manière que ce soit leur image d’innocence. Elle a expliqué qu’elle ne voulait pas quitter le groupe et a reconnu sa culpabilité en se rasant la tête.

Cette tradition, comme beaucoup d’autres, est toutefois devenue dépassée et le rasage de la tête devient un acte rare de regret. Les Japonais ont plus de 20 façons de s’excuser.

15. Au lieu du vert, les feux rouges japonais ont du bleu

La langue japonaise a beaucoup de mots qui n’existent pas dans d’autres langues, mais pendant des siècles, ils ont utilisé le même mot pour “vert” et “bleu” : “ao”. A la fin du millénaire, le mot “midori” (qui veut dire germination) semblait identifier la couleur verte, mais ils la considéraient encore comme une nuance de bleu.

En raison de la confusion générée par le mélange de couleurs, les Japonais peuvent vous offrir une pomme bleue (mais ils signifient en fait “vert”) et le feu de circulation vert pourrait avoir une couleur de vague océanique ou même carrément bleu vif.

16. Il existe des cafés où l’on peut dormir

Au Japon, il y a des cafés où l’on peut faire une sieste dans un lit vraiment doux et confortable(et tu choisis de combien de temps tu as besoin). Tu peux lire un livre ou écouter de la musique. Le personnel te réveillera si nécessaire et t’apportera une tasse de café. Nul doute que tu y passeras des moments de repos délicieux.

Que sais-tu du Japon ? Quels festivals ou émissions de télévision connais-tu ? Partage avec nous tes connaissances dans les commentaires