Il y a de nombreuses années, une adepte de la psychanalyse classique et pionnière en psychologie qui analyse les caractères des personnes, Nancy MC Williams, a créé et décrit une liste de contrôle de la santé mentale. Depuis lors, les psychologues comme les particuliers ont recours à celle-ci. Seras-tu d’accord avec chacun des points suivants ?

nous aimons aider nos lecteurs à prendre soin de leur santé et nous te proposons aujourd’hui de passer cette liste de contrôle en suivant nos explications, tu pourras ainsi vérifier si tu dois prêter plus attention à certains aspects.

1. La capacité d’aimer une autre personne

Ce point s’applique autant à notre famille qu’à notre partenaire, et à toute autre personne que nous serions disposés à aimer, c’est-à-dire, à accepter tel qu’il ou qu’elle est et à nous ouvrir à lui (ou elle).

2. La capacité de travailler, de créer et d’inventer

Cela signifie que non seulement tu avances dans tes projets professionnels mais que tu crées aussi quelque chose d’important pour toi et pour les autres. Il est important qu’une personne laisse son empreinte dans la vie des autres personnes et la capacité à le faire est l’un des symptômes d’une bonne santé mentale.

3. La capacité de jouer, de faire des blagues et d’oublier son sérieux par moments

La capacité de percevoir l’humour, l’habileté à sortir d’un état de stress émotionnel et mental et à se développer à travers les jeux (sportifs, sociaux, logiques…) apporte un grand bénéfice et offre des moments de repos à notre système nerveux.

4. La capacité à choisir des relations sûres

Ici tout est assez simple : l’instinct d’autoconservation est inhérent chez tous les êtres humains, et les relations toxiques sont un signe flagrant d’autodestruction. Ainsi, les personnes mentalement saines ont tendance à les éviter.

5. La capacité d’autonomie et d’autosuffisance

En d’autres termes : la capacité d’une personne à prendre ses propres décisions et à être responsable de ses choix.

6. La capacité à s’accepter soi-même et sa personnalité dans toute la diversité de ses manifestations

Nous ne pouvons pas être des êtres  » idéaux  » et nous ne pouvons pas être non plus une réincarnation du mal à l’état pur : chaque personne combine des bonnes et des mauvaises qualités et une personne saine mentalement les évalue de manière adéquate et les accepte.